La Collection

« ­Solovox » de Northern Electric Company

CSTMC/SMSTC – 2002.0406 – Tom Alfoldi 


Lieu actuel :

Réserve des collections

Provenance :

Le Solovox exposé au Musée a été fabriqué à Belleville (Ontario) par la Northern Electric Company en vertu d’une licence octroyée par la Hammond Instrument Co. de Chicago. Ken Baer l’a acheté vers 1948 chez Heintzman & Co., à Toronto. En tant qu'accompagnateur pour un évangéliste itinérant, Baer avait joué avec un modèle antérieur. Il a doté le clavier d’attaches en cuivre ajustables pour pouvoir facilement le fixer à un piano. Il a joué de cet instrument à de nombreuses réunions évangéliques baptistes dans les régions de Calgary, de Winnipeg et de Toronto pendant les dix années suivantes.

Historique technique :

Le Solovox est un clavier électronique à trois octaves offrant 12 timbres musicaux préétablis. Monophonique, c’est-à-dire qu'il ne produit qu'une seule note à la fois, il est donc incapable de jouer des accords. Les tonalités sont générées et amplifiées par un circuit électronique (constitué de tubes à vide, de résistances et de condensateurs) enfermé dans un « buffet » qui contient aussi un haut-parleur. Le clavier était conçu pour être fixé sous le clavier d’un piano ordinaire, ce qui permettait de jouer des sons contrastés en utilisant un clavier pour chaque main : le Solovox servait à tenir des notes tandis que le piano émettait des notes qui perdaient rapidement leur intensité.

Historique :

Le Solovox de Hammond est probablement le premier clavier purement électronique à avoir été largement accessible au public. Il se distingue des orgues Hammond de la même époque, qui généraient les sons à l’aide d’un système électromécanique de roues phoniques et de capteurs.

Galerie de photos :

Retour au haut de la page